Les camélias de printemps

Publié le 05/03/2014 par Gilles Colinet
camelia_noblissima

Ils nous éblouissent au cœur des grands froids par leur longue et généreuse floraison. De culture simple, si l'on respecte quelques conditions de plantation, cet arbuste rustique, persistant, au feuillage vert foncé et au port touffu ornera fièrement vos massifs ombragés, de terre de bruyère.

Se déclinant du blanc au rouge, en passant par de belles nuances de roses soutenus, roses tendres ou encore panaché, les camelias viennent fleurir avec élégance votre jardin de janvier à mai, selon les variétés.

La diversité variétale de ce genre vous propose également des fleurs aux formes variées : simples, doubles, très doubles, paéoniformes, imbriquées...

kramer_supreme

Pour favoriser l'enracinement et sa floraison dès la première année, il est recommandé de planter le camélia plutôt en automne. Mais pour les sujets achetés en conteneur, la plantation au printemps reste possible, en veillant toutefois à un arrosage régulier au début.

Quelques conseils de plantation :

  • Mélangez de la terre de bruyère (1/3), du terreau(1/3) et de la terre de jardin (1/3)
  • Arrosez ensuite abondamment
  • Mettez-y un paillage l'hiver pour protéger les racines.

Pensez à un arrosage régulier durant les 2-3 premières années.

Voir notre dossier complet sur les camélias de printemps


Mots-clés : camélias, fleur, printemps


A propos de l'auteur

Gilles Colinet

Gilles Colinet

Ingénieur agronome et repreneur des pépinières Jean Huchet depuis une dizaine d'années, Gilles COLINET dirige l'une des principales pépinières de l'Ouest. Avec son équipe il est à la recherche permanente de nouvelles variétés pour proposer l'une des plus importantes gammes du marché (3000 variétés !) à tous les stades de développement : du jeune plant au gros sujet centenaire.


Haut de page