Lila Katherine Hawemeyer

Gilles Colinet

vendredi 13 avril 2018

Le Lilas, nos conseils pour la taille et l’entretien

Les lilas communs sont des arbustes à floraison printanière, originaires du Moyen-Orient. Ils sont cultivés en Europe depuis le 18e siècle. Améliorés au cours du 19e siècle par le pépiniériste Victor Lemoine, c’est à lui que nous devons les principales variétés encore cultivées aujourd'hui.


Conseils de taille du lilas

Arbuste classique de nos jardins, la floraison saturée de parfum du lilas (Syringa) est indissociable du printemps. Le genre Syringa fournis des inflorescences aux nombreuses nuances de mauve, rose ou blanc, très appréciées pour les bouquets. Ses fleurs riches en nectar et pollen attirent également papillons et abeilles. Très rustique (-25°C), il est facile à vivre : seule un taille annuelle suffit. Une fois défleuri, il se fond souvent dans l’arrière-plan et convient à la fois en haie libre, en isolé ou encore en pot pour les variétés les plus compactes. Le lilas le plus cultivé est le lilas commun (Syringa vulgaris), aussi appelé lilas français, mais d’autres espèces offrent aussi des atouts ornementaux.

Conseils de plantation et d’entretien du lilas

De nature robuste, les lilas sont faciles à cultiver et à entretenir. Ces arbustes préfèrent une exposition ensoleillée (au moins 6 heures par jour). Ils poussent facilement en tout sol, à condition qu’il ne soit pas trop pauvre en matière organique, neutres à légèrement alcalins, bien drainé. A planter au printemps ou à l’automne, en ajoutant une poignée de compost ou de corne broyée, sans enterrer le point de greffe.

Les lilas fleurissent sur le bois de l’année précédente. Pour assurer une bonne floraison l’année suivante, taillez chaque année après la floraison, au tiers de la pousse de l’année. Ces arbustes s’étiolent lorsqu'ils sont livrés à eux-mêmes, mais ils réagissent positivement à une taille régulière. Cela les gardera compacts. Même les vieux lilas peuvent être rajeunis par la taille. Le lilas fait souvent des rejets au pied de la plante. Issus du porte-greffe, il est conseillé de les supprimer.

Lilas Claifornia Rose

Comment planter le lilas ?

Le lilas est adapté à tout type de terrain, même drainant, mais il sera cependant plus florifère dans un sol riche et exposé au soleil.  La plantation se fait en automne pour des plants en mottes, sinon toute l’année pour des plantes en conteneurs.
Nos conseils :

  1. Faites un trou du double du volume du pot (ou de la motte) minimum.
  2. Ajoutez du compost ou du terreau de plantation que vous mélangerez de moitié avec la terre de jardin.
  3. Arrosez bien à la plantation.

Quelle variété choisir ?

Présent dans les jardins de nos grand-mères, le Syringa vulgaris est certainement le plus connu des lilas. Toutefois, d’autres espèces, généralement à plus petites fleurs, apportent aussi des qualités ornementales variées.

Syringa mme Lemoine

Les plus parfumés

Les Syringa vulgaris se parent de diverses couleurs et de parfums intenses. Optez pour les fleurs blanches doubles de Mme Lemoine (en photo ci-dessus), le pourpre de Prince Wolkonsky ou encore le mauve de Amethyst ou Firmament.

Les plus compacts

idéal pour les petits espaces, Syringa meyeri Palibin a une croissance lente. Du fait de sa taille adulte de 1.50 m de haut pour 0.80 m de large, il peut se cultiver en pot. D’autres s’y prêtent également : Syringa microphylla Red Pixie, Syringa x Josée.

Les plus précoces

Syringa hyacinthiflora Maiden’s Blush ou encore California Rose peuvent fleurir une dizaine de jours avant les lilas classiques.

Les plus tardifs

D’obtention canadienne, la floraison des Syringa x prestoniae  peut  aller de fin mai à fin juin selon les régions. La variété James McFarlane porte des épis de fleurs rose foncé puis rose tendre, légèrement parfumées.

Le plus florifère

Syringa microphylla Superba est l’un des rares lilas à refleurir en septembre, après une première floraison rose très généreuse en mai.

Le plus spectaculaire

Syringa vulgaris Katherine Havemeyer porte d’énormes inflorescences doubles violacés, d’aspect compact et ébouriffé. Obtenu en 1922 à Nancy, cela en fait aussi une variété patrimoniale.

Le plus intense

Le lilas russe Syringa vulgaris Znamya Lenina est apprécié autant pour sa couleur pourpre que pour son parfum puissant.

Le plus original

Avec ses fleurs simples bicolores, mauves marginées de blanc, Syringa vulgaris Sensation est unique en son genre.

La plus longue tenue en vase

Syringa chinensis Saugeana, ou lilas de Rouen, offre de nombreuses inflorescences roses parfumées de mai jusqu’à l’automne par intermittence. Astuce : écrasez le bout des tiges pour une meilleure absorption de l‘eau.

 

Le saviez-vous ?

Comme indiqué au début de l’article, de nombreux lilas ont été obtenus au XIXème siècle à Nancy par l’horticulteur Victor Lemoine puis son fils Emile, d’où leur dénomination de lilas français. Une autre série de lilas russes a été créé au XXème siècle par l’hybrideur Leonid Kolesnikov.

D’autre part, ne confondez pas les vrais lilas avec le lilas des Indes (Lagerstroemia indica), le lilas de Californie (Ceanothus thyrsiflorus) ou encore le lilas d’Espagne (Galega officinalis).

La pépinière est l’endroit idéal pour découvrir les différentes variétés de lilas et bénéficier de nos conseils.

Partager cet article

Twitter Facebook Google + Pinterest

A propos de l'auteur

Gilles-Collinet

Gilles Colinet

Ingénieur agronome et repreneur des pépinières Jean Huchet depuis une dizaine d'années, Gilles COLINET dirige l'une des principales pépinières de l'Ouest. Avec son équipe il est à la recherche permanente de nouvelles variétés pour proposer l'une des plus importantes gammes du marché (3000 variétés !) à tous les stades de développement : du jeune plant au gros sujet centenaire.

Ça pourrait aussi vous intéresser

  • En savoir plus

    Aménager son balcon pour l'été
    Le jeudi 24 mai 2018

    Végétaliser ou décorer son balcon...

    Avec les beaux jours, on a tous à cœur d’aménager et de décorer...

  • En savoir plus

    Les pommiers
    Le vendredi 29 septembre 2017

    Le pommier, le fruitier accessible à...

    En plus de sa culture facile, le pommier est un fruitier très apprécié pour...

  • En savoir plus

    Traitements préventifs en hiver
    Le vendredi 1 septembre 2017

    Traitements préventifs en hiver :...

    Le mois de février est idéal pour traiter vos arbres et arbustes contre...