abricotier

Gilles Colinet

lundi 14 septembre 2020

Abricotier : conseils d’entretien, taille et idée de recette

L’abricotier est un arbre fruitier résistant et facile d’entretien. Sa floraison est sublime au printemps et laisse place en été aux savoureux fruits que sont les abricots. Sucrés et légèrement acidulés, les abricots pourront donner le champ libre à toutes vos idées de recettes de dessert ou de pâtisserie.


L’abricotier, un arbre résistant

Originaire de l’Asie Mineure, l’abricotier est un arbre fruitier aimant la chaleur, résistant à la sécheresse et aux températures très basses (jusqu’à -25 °C). Il est toutefois sensible aux zones humides, il lui faut donc un sol bien drainé. Les fleurs sont également très fragiles face aux gelées printanières. Dans le cas où vous résidez dans une région avec un climat froid, préférez une variété d’abricotier avec une floraison tardive.

L’abricotier est un arbre de petite taille qui dépasse rarement les 6 mètres. Son port est naturellement étalé et, avantage, la majorité des variétés d’abricotiers sont auto-fertiles. Un seul individu suffit donc pour obtenir de bons fruits, environ 3 à 4 ans après sa plantation. 

Découvrez nos variétés d’abricotiers

Quand planter l’abricotier ?

Comme beaucoup de fruitiers, l’abricotier se plante de préférence en hiver ou en fin d’automne, au moment du repos végétatif. L’arbre aura ainsi le temps d’installer ses racines et aura une meilleure reprise au printemps, surtout s’il est planté en racines nues (de novembre à février ou mars, hors période de gel).

L’abricotier peut également se planter au printemps, mais il faudra alors l’arroser régulièrement pendant l’été pour s’assurer une bonne reprise des racines. 

Prévoyez au moins 1,5 mètre d’espace entre deux plants. On peut espérer récolter les premiers abricots trois ou quatre années après la plantation

Type de sol et exposition

L’abricotier est un arbre fruitier qui est sensible face à l’humidité. Il faudra donc veiller à ce que le sol soit bien drainé. Les sols légers et sablonneux sont donc à privilégier, même si l’abricotier se portera très bien sur des sols ordinaires, neutres ou calcaires. 

Pour donner des fruits à la fois sucrés et juteux, l’abricotier a besoin de soleil. Il devra donc être exposé dans une zone ensoleillée et à l’abri du vent. 

abricotier

Comment planter l’abricotier ? 

L’abricotier en racines nues se plante dans les 8 jours après sa réception. Au-delà, il peut rester en jauge dans un endroit ombragé du jardin.

Commencez par creuser un trou de 50 centimètres de profondeur et d’environ 80-100 centimètres de large.

Placez au fond du trou des amendements comme de la corne torréfiée (l’équivalent de deux poignées) et mélangez à la terre, du terreau et du compost de façon à reboucher la moitié du trou. 

La taille de l’abricotier

Comme pour de nombreux arbres fruitiers, la taille de l’abricotier n’est pas obligatoire, d’autant plus qu’il ne supporte pas les tailles sévères. La taille de l’arbre est surtout conseillée pour améliorer la fructification. 

Si vous tenez à tailler l’abricotier, effectuez une taille légère les premières années pour bien charpenter l’arbre. Une fois qu’il est bien formé, vous pouvez effectuer des tailles de fructification au mois de février.

Ces tailles consistent à éliminer le bois mort et à éliminer les branches les plus longues en ne conservant que 3 yeux. Une deuxième taille peut s’effectuer en automne, il faut dans ce cas réduire les branches ayant donné des fruits.

Lorsque vous effectuez la taille de l’abricotier ou de tout autre arbre fruitier, veillez à utiliser un sécateur bien aiguisé et propre, afin d’éviter la propagation des maladies. L’abricotier est sensible aux blessures, il faudra donc appliquer un mastic de cicatrisation pour protéger les plaies. 

Floraison et récolte des abricots

En fonction de la variété, du climat et de la région, la période de floraison de l’abricotier s’étend entre février et avril. Cette floraison précoce le rend particulièrement sensible aux coups de froid et aux gelées qui peuvent survenir avant le mois de mai. Les fleurs meurent en dessous de -2°C.

Vous pourrez ensuite récolter vos abricots en été. La plupart des variétés d’abricotiers sont auto-fertiles. L’arbre ne nécessite donc pas d’un deuxième fruitier pour être fécondé.  

Recette originale : Marillenknödel, pâtisserie aux abricots

Les beignets aux abricots ou Marillenknödel est une spécialité autrichienne. Il s’agit d’une sorte de beignet croustillant, une idée de dessert originale pour redécouvrir la saveur des abricots. Les fruits sont enrobés dans une pâte faite à base de fromage blanc, puis roulée dans une chapelure sucrée.

marillenknodel

Recette pour 4 personnes

Ingrédients pour la pâte :

  • 50 grammes de beurre mou
  • 1 oeuf
  • 50 grammes de semoule de blé fine
  • 130 grammes de farine de blé
  • 250 grammes de fromage blanc 

Ingrédients pour les beignets

  • 8 abricots
  • 8 carrés de sucre
  • 50 grammes de chapelure fine
  • 30 grammes de pistaches ou amandes en poudre
  • 20 grammes de sucre en poudre
  • 20 grammes de beurre
  • 1 pincée de cannelle

marillenknodel

Pour préparer la pâte des Marillenknödel, commencez par travailler le beurre mou et ajoutez-y l’oeuf, la semoule et la farine. Mélangez le tout et ajoutez le fromage blanc jusqu'à obtenir une pâte épaisse.

Laissez reposer au frais pendant 1 heure.

Retirez les noyaux des abricots dans les couper en deux. Remplacez ensuite les noyaux par les carrés de sucre et refermez les abricots.

Reprenez votre pâte, farinez vos mains pour la manipuler et divisez-la en 8 boules identiques. Farinez votre plan de travail et aplatissez les boules. Ajoutez ensuite les abricots et enveloppez-les dans la pâte, celle-ci doit être bien collée au fruit.

Faites chauffer le beurre dans une poêle et ajoutez la chapelure, le sucre, la poudre de pistaches ou d’amandes et la cannelle. Faites légèrement colorer le tout et retirez du feu.

Portez une grande casserole d’eau à ébullition. Plongez les beignets délicatement dans l’eau pendant 12 à 15 minutes. Ils doivent remonter à la surface. Retirez les beignets de l’eau et roulez-les dans le mélange de chapelure.

Les Marillenknödel se consomment tièdes.

Partager cet article

Twitter Facebook Pinterest

A propos de l'auteur

Gilles-Collinet

Gilles Colinet

Ingénieur agronome et repreneur des pépinières Jean Huchet depuis une dizaine d'années, Gilles COLINET dirige l'une des principales pépinières de l'Ouest. Avec son équipe il est à la recherche permanente de nouvelles variétés pour proposer l'une des plus importantes gammes du marché (3000 variétés !) à tous les stades de développement : du jeune plant au gros sujet centenaire.

Ça pourrait aussi vous intéresser

  • En savoir plus

    terre sèche sécheresse
    Le dimanche 19 mai 2019

    Connaître les plantes qui résistent...

    Nous attendons tous avec impatience l'arrivée de l'été pour voir nos...

  • En savoir plus

    Aménager son balcon pour l'été
    Le jeudi 24 mai 2018

    Végétaliser ou décorer son balcon...

    Avec les beaux jours, on a tous à cœur d’aménager et de décorer...

  • En savoir plus

    Les pommiers
    Le vendredi 29 septembre 2017

    Le pommier, le fruitier accessible à...

    En plus de sa culture facile, le pommier est un fruitier très apprécié pour...