Culture jeune plant

Gilles Colinet

mardi 30 juin 2015

Sécheresse : quelles plantes surveiller et comment les arroser ?

Les plantes n'ont pas la même résistance face aux fortes chaleurs, aux manques de précipitation et à l'abaissement du niveau des nappes phréatiques. Il est important de repérer celles-qui pourraient souffrir de cette état de sécheresse et apprendre à les arroser correctement pour ne pas engendrer de dégâts irréversibles.


Les plantes à surveiller durant une sécheresse

Veillez à arroser vos massifs et haies fraîchement plantés dès le printemps, et réguler la fréquence de vos arrosages en fonction de la pluviométrie. Les plantes nécessitant un suivi d'arrosage plus attentif au cours de la saison sont :

  • Les jeunes plantations
  • Les plantes soumises à la concurrence racinaire et aérienne de plantes plus âgées ou plus grandes situées dans leur environnement proche. (ex: plantation au pied d'un arbre..)
  • Les plantes de sol frais et humide installées en sol drainant
  • Les plantes en pleine pousse et floraison qui ont besoin de plus d'eau qu'une plante dénuée de feuille et de fleur qui elle ne consomme pas d'eau.

Comment arroser ces plantes lors d'une sécheresse ?

Pratiquez de préférence un arrosage copieux à de petits arrosages dont l'essentiel s'évaporera dès le lendemain. Un arrosage copieux doit permettre à l'ensemble des couches de votre sol d'être imbibées.

Pensez également au dicton : "Un bon binage vaut deux arrosages" : en cassant la croute superficielle du sol vous limiterez l'évaporation de l'eau du sol.

L'installation d'un goutte à goutte est une manière de mieux gérer les besoins en eaux de vos massifs tout en limitant votre consommation en eau et en épargnant votre temps (équipement disponible au sein des pépinières Jean Huchet).

Exemple indicatif par temps sec

  • Pour des terres et plantes 'classiques', prévoir un arrosage tous les 15 jours
  • Pour des sols drainants et des terres de bruyère, prévoir un arrosage tous les 8 jours

Le cas des bambous

Tout au long de la première année soyez vigilant à l'arrosage de vos jeunes plantations, les bambous étant très sensibles à la sécheresse et aux vents desséchants. Restez vigilant sur le maintien de l'humidité de la motte, et ce même en période hivernale, et jusqu'à ce qu'elle ait établi son premier cycle de végétation (1 an de culture au moins). Observez les feuilles, qui lorsqu'elles se replient, témoignent d'un manque d'eau. Dans ce cas ré-humecter la motte et veiller à ce que suite à un arrosage l'eau traverse bien la motte. Passé la phase de reprise, vous pouvez être moins attentifs.

Partager cet article

Twitter Facebook Google + Pinterest

A propos de l'auteur

Gilles-Collinet

Gilles Colinet

Ingénieur agronome et repreneur des pépinières Jean Huchet depuis une dizaine d'années, Gilles COLINET dirige l'une des principales pépinières de l'Ouest. Avec son équipe il est à la recherche permanente de nouvelles variétés pour proposer l'une des plus importantes gammes du marché (3000 variétés !) à tous les stades de développement : du jeune plant au gros sujet centenaire.

Ça pourrait aussi vous intéresser

  • En savoir plus

    Que tailler en automne ?
    Le dimanche 27 août 2017

    La taille d'automne : préparez vos...

    L'hiver approchant il est peu conseillé de pratiquer des tailles...

  • En savoir plus

    feuilles_neige
    Le vendredi 25 novembre 2016

    Dès les premiers froids, protégez...

    Pour retrouver des plantes et des arbustes en pleine forme quand arrive le printemps, il faut...

  • En savoir plus

    rosier-harlequin
    Le lundi 8 février 2016

    Quand et comment tailler les rosiers...

    De nombreux jardiniers cherchent des conseils sur la taille des rosiers. Cela semble souvent...