Sélection du mois

ABELIA Edouard Goucher

ABELIA Edward goucher

Abélia Edouard Goucher

A partir de 3,65 €

Découvrez la sélection >


Nos conseils

Les plantes originales de terre de...

Afin d'étaler la floraison de vos massifs de terre de bruyère, voici une...
En savoir plus

L'arboretum


Notre partenaire


Les graminées : des herbes pas si mauvaises

gramineés acorus ogon

Nous les connaissons tous, puisqu'elles constituent une part importante de notre paysage, mais qui sont ces graminées ? Découvrons ces nouvelles variétés qui se mêleront facilement à vos jardins d'inspiration champêtre, asiatique ou design ...

Qui sont elles ?

Le terme graminées réunies près de 15 000 espèces réparties en 5 familles : Poacées, Typhacées, Joncacées, Cypéracées, et Restionacées. Ainsi sont classées parmi les graminées des plantes telles que les joncs, les papyrus, les céréales, les ray-grass, les cannes de Provence et même les bambous (qui feront l'objet d'un article particulier).

Cette multitude d'espèces présente la particularité d'avoir su s'adapter à des milieux très contrastés (montagne et prairie, zone marécageuse, bord de mer...). Leur omniprésence dans notre environnement en fait des plantes très familières souvent délaissées.

Découvrons ensemble ce monde si varié et riche.

En quoi sont elles différentes ?

graminees

Les graminées se différencient du reste du monde végétal par leurs feuilles, leurs fleurs, leurs fruits et leur mode de croissance. Dès leur germination, les graminées se différencient de la majorité des arbres, arbustes et vivaces car leur graine ne possède qu'un cotylédon. (Obs : lors de la mise en place d'un traitement sélectif sur votre gazon vous utilisez des produits destinés à supprimer les dicotylédones épargnant ainsi les graminées qui constituent votre gazon). Par la suite les graminées possèdent la particularité de pouvoir continuer à allonger leur tige même une fois taillée. Leur feuillage linéaire, leur fleur et leur fruit en font des plantes intéressantes à cultiver :

  • au milieu d'un parterre de vivaces ou d'arbustes, vous permettant de jouer sur le contraste entre ces plantes légères et de forme linéaire, et les ports souvent plus compacts des arbustes.
  • en massif étendu, constitué d'espèces et de variétés de graminées différentes
  • en haie variée, les variétés de miscanthus conviennent particulièrement à ce type d'utilisation
  • en pot, effet original garanti. Choisissez cependant des variétés qui tolèrent ces conditions de cultures.

A cela s'ajoute leur aspect automnal, voir hivernal, qui contribue à animer votre jardin par le mouvement de leur chaume au vent.

Pourquoi sont elles si répandues et comment limiter leur prolifération ?

Chasmanthium-latifolium-web

Au-delà des champs de céréales, les graminées sont partout. Il faut dire qu'elles ont des moyens de multiplications efficaces :

  • capacité de former de nombreuses graines légères qui se propagent facilement par le vents, les hommes et les oiseaux (la plantation sur bâche tissée peut limiter la germination de ces graines)
  • leur système racinaire, comme chez les bambous, formé de rhizomes ont la capacité de coloniser plus ou moins rapidement l'espace situé autour du plant. L'installation de barrière de racine peut permettre de limiter cette prolifération (cf : fiche technique disponible à l'accueil des pépinières)
  • certaines sont capables, tels des fraisiers, de former des stolons

Des méthodes simples vous permettront de vous protéger de ces risques de propagation tout en vous permettant de profiter des ces plantes aux graphismes et aux couleurs innovantes. Découvrons maintenant le choix qui s'offre à vous.


Des graminées pour tous les jardins

Le choix d'une graminée se réalise en fonction de l'emplacement où vous les destinez, du sol et de la hauteur que vous souhaitez qu'elles atteignent. Nous vous proposons ici un classement de ces plantes en fonction de leur milieu de culture :

Les graminées de bord de berge et de zone humide

Ces plantes sont généralement capable de supporter des expositions ensoleillées à condition d'être installées en sol frais voir humide. Parmi elles vous trouverez les acorus gramineus 'Ogon', Carex grayi, Carex stricta 'Aurea', Equisetum americanum...

Les graminées de massif drainant à frais

La majorité des graminées pourront prendre place dans vos massifs, attention cependant à ce que leur développement ne devienne pas trop envahissant dans ces conditions aussi favorables. Vous pourrez les choisir en fonction de :

  • leur floraison : Miscanthus sinensis 'Kaskade', Calamagrostis acutiflora, Chasmanthium latifolium, Pennisetum messiacum 'Red Bunny'...
  • leur feuillage : carex comans 'Bronze'de couleur bronze, Carex morrowii 'Ice Dance'panaché de blanc, Imperata Cylindrica 'Red Baron'au feuillage rouge, Miscanthus sinensis 'Zebrinus' strié horizontalement de jaune, Uncinia unciniata au feuillage marron...
  • leur port : Carex testacea de port rampant, Stipa tenuifolia de port souple volant au vent...

Les graminées de sol sec

Ces graminées se repèrent souvent par la pruine protectrice qu'elles développent sur leur feuillage leur donnant un aspect bleuté. Parmi elle vous trouvez les Festuca glauca, Leymus arenarius mais aussi certains Miscanthus sinensis, Molinia caerula...

Vous trouverez ci-joint un lien vous permettant de télécharger un listing de quelques une de ces plantes en production à la pépinière et les caractéristiques propres à chacune. Les bambous méritant à eux seuls un dossier, nous vous en parleront ultérieurement.


L'entretien de vos graminées

La plantation

Désherber votre zone de plantation.

  • Travailler la terre sur une profondeur adaptée à la future plantation.
  • Amender et tasser par couche afin de limiter le tassement de la terre par la suite et surtout de ne pas provoquer un phénomène d'éponge pouvant provoquer l'asphyxie de la plante. Lors de la plantation de graminées de sol sec, veillez à drainer correctement votre sol et ne pas trop l'enrichir. Par contre la plantation de bambous et de graminées de sol humifère et humide, nécessite un apport en amendement plus important ainsi qu'un suivi d'arrosage plus régulier.
  • Les graminées sont cultivées en pépinières en conteneur, ainsi leur plantation peut s'effectuer tout au long de l'année (hors périodes de gel ou de forte chaleur)
  • Pailler après la plantation afin de protéger la souche du froid en hiver, limiter l'évaporation du sol en été et surtout limiter la prolifération des mauvaises herbes. Les types de paillage recommandés sont le chanvre et l'écorce de pin.

Obs : La plantation sur bâche tissée est fortement déconseillée car va à l'encontre du développement de la touffe qui croit en s'étalant.

L'entretien

La majorité des graminées nécessite peu d'entretien. Certaines opérations peuvent cependant améliorer la beauté de vos touffes :

  • le désherbage : simplifiez vous la vie en installant des paillages dégradables de type écorces de pin, paille de chanvre...
  • la taille : supprimez les hampes défleuries, rabattez court les touffes caduques aux printemps. Les variétés persistantes pourront être peignées tout au long de la saison afin de supprimer les parties mortes.
  • la division : en vieillissant vos graminées ont tendance à se dégarnir du centre ainsi prévoyez de les diviser. Cette opération consiste à réduire la taille de la touffe soit en la divisant en plusieurs morceaux, soit en lui prélevant des éclats situés sur son pourtour, soit en supprimant les anciens chaumes (dans le cas des bambous)
  • l'arrosage : Pour certaines variétés de sols frais, le suivi d'arrosage devra être maintenu en hiver et en période de végétation, dans le cas où elles ne sont pas plantées dans un sol adapté. Un manque d'eau se caractérisant par un flétrissement des feuilles.
  • la fertilisation : les graminées sont généralement des plantes à faible exigence en matière d'engrais. Il a pu être constaté que certaine variété pouvait perdre leur forme, développer une luxuriance inappropriée, perdre leur pouvoir de colonisation en cas d'excès d'engrais. De même les herbes traçantes peuvent devenir envahissante dans un sol trop fertilisé. Conclusion, l'apport d'engrais est peu nécessaire.
  • les maladies et ravageurs sont peu à craindre. Les graminées demeurent les plantes du jardin qui tombent le moins malade.
Haut de page

© 2015 © Jean Huchet Pépinières  |  « Les Creulais » - 35370 Gennes-sur-Seiche

  |  Propulsé par e-majine

  |  Conception : StartUp