Sélection du mois

PITTOSPORUM tenuifolium ‘Silver Ball’

PITTOSPORUM tenuifolium 'Silver Ball'

Pittopsorum à petite feuille panaché blanc

A partir de 5,25 €

Découvrez la sélection >


Nos conseils

Hydrangea Vanille Fraise

Hortensias

Les hortensias fleuriront vos espaces ombragés tout au long de l'été.
En savoir plus

L'arboretum


Notre partenaire


Le verger

PRUNIER 'Reine Claude d'Oullins'

Quelque soit la surface de notre jardin, nous savons combien il est agréable de consommer sa propre récolte. Dans un grand jardin une parcelle pourra être entièrement dédiée au verger, regroupez y les sujets par type d'entretien et de développement, ainsi les petits fruits seront cultivés ensemble, les tiges également...

Planter aujourd'hui vos récoltes de demain

C'est le grand retour des arbres fruitiers, quelque soit la surface de notre jardin, il est si agréable de consommer sa propre récolte. De plus les arbres fruitiers en fleurs sont le symbole même du printemps et forme un spectacle champêtre rafraichissant et plein de légèreté. Enfin, les arbres palissés, adaptés à de petits jardins, créent une harmonie géométrique superbe tout en étant particulièrement productif. Dans un grand jardin une parcelle pourra être entièrement dédiée au verger, regroupez y les sujets par type d'entretien et de développement, ainsi les petits fruits seront cultivés ensemble, les tiges également... Cette organisation vous permettra de faciliter les travaux d'entretien et de récolte. Dans des jardins de taille plus modeste vous pourrez disperser des fruitiers au sein de vos massifs tels que les fraisiers, jouer avec les plantes grimpantes de type kiwi et mure, ou palisser des arbres fruitiers de type pommier, poirier... afin de créer des haies végétales.

Comment choisir les fruitiers adaptés à votre jardin ?

Choisir l'emplacement de vos fruitiers

L'emplacement idéal, pour la majorité des fruitiers, est une situation ensoleillée et abritée, qui optmisera vos récoltes tant en terme de qualité que de quantité. Le sol sera de préférence bien drainé et amendé.

Les emplacements un peu plus ombragés seront réservés aux petits fruits, noisettes et aux pommes, poires, prunes à maturité précoces, tout en sachant que ce type d'emplacement est davantage soumis au gel.

Les situations en courant d'air sont à bannir car elles peuvent:

  • abimer vos arbres,
  • favoriser les effets néfaste du gel,
  • rebuter les insectes et par conséquent la pollinisation de vos arbres
  • compromettre vos récoltes.

Notons également que les parcelles situées dans des creux ont tendance à être plus gélive (attention aux fruitiers de floraison précoce.

Les fruitiers sensibles sous nos climats (pêche, nectarine, vigne, kiwi, figue), pourront être cultivés dans des conditions chaudes, ensoleillées et bien drainées, par exemple adossés à un mur exposé au sud.

Les différents type de fruitiers et leur forme

Les petits fruits

sont des arbustes de petit développement (1.20 à 1.50m de hauteur) qui pourront être plantés en haie ou être palissés. Parmi eux vous trouvez les baies de mai, les cassis, les groseilles, les framboises, les myrtilles, les mûres, les tayberry...Notons que parmi eux nous trouvons également les fraisiers qui font partis des plantes vivaces.

Les fruitiers lianes

sont des plantes grimpantes ligneuses tel que le kiwi et la vigne. Leur croissance nécessite l'installation de support.

Les fruits secs :

tels que la noisettes, les amandes, les noix et les châtaignes peuvent être vendus en touffes ou en arbre tige

Les arbres fruitiers

concernent les sujets produisant des fruits à pépins et à noyaux : pommier, poirier, pruniers, cerisier, abricotier, pêcher, nectarinier, kaki, nashi... Lors de l'achat de ces fruitiers plusieurs formes vous seront proposées. Choisir la forme qui vous convient consiste à définir l'espace de plantation dont vous disposez et la hauteur à laquelle vous souhaitez cueillir vos fruits.

1/ Les formes palissées Ces formes conviennent plus particulièrement aux petits jardins car elles prennent peu de place. Elles seront palissées sur un support de type : fils tendus, mur ou clôture. Par une taille régulière vous maintiendrez leur forme et assurerez une production optimale. Ces plants sont généralement greffés sur un porte greffe nain (ex: EM 106 ou Pajam dans le cas du pommier)

2/ Les formes libres Ces formes demandent peu de taille.

  • Les formes en fuseau, quenouille ou gobelet deviennent de petits arbres (1.50 à 5m selon les fruitiers), dont le tronc fera 50 à 60cm. Vous pourrez alors cueillir vos fruits avec facilité.

Distance de plantation : 3 à 5m

  • Les formes sur tige (tronc 1.50m) et demi-tige (tronc 1.30 à 1.50m)sont des arbres pouvant atteindre 5 à 8m. Leur tronc dégagé vous permet de circuler en dessous, et la taille du houpier vous permet d'obtenir des récoltes plus importantes.

Distance de plantation 6 à 8m

Recommandation :Choisir vos plants de fruitiers chez un pépiniériste situé près de chez vous, vous garanti de planter des fruitiers dont les porte greffe sont adaptés au sol et au climat de votre région.

La plantation des fruitiers

Préparation du sol

(retrouver l'ensemble des conseils de plantation sur notre page conseil)

La grandeur optimale du trou de plantation doit être :

  • arbre : 1m de large sur 50cm de profondeur
  • arbuste : 0.70m de large sur 30 à 40cm de profondeur

Le sol et le sous sol, situés dans l'environnement proche des fruitiers, doivent être aptes à recevoir les racines de vos futures plantations. Notre région se caractérise par des sols majoritairement silico-argileux qui nécessitent souvent d'être drainés afin d'optimiser l'implantation de votre arbre, sa croissance et donc sa production. Pour connaitre le niveau de drainage de votre sol, référez vous au test de drainage mentionné dans la page conseil. L'apport de terreau et la plantation en surélévation peut vous permettre de résoudre vos problèmes de sols lourds. Dans le cas de sol très argileux la mise en place d'un drainage peut s'avérer nécessaire.

L'apport d'un amendement organique est toujours conseillé lors de la plantation d'un arbre. Les petits fruits ont particulièrement besoin d'un sol riche, par contre ne soyez pas trop généreux avec vos arbres fruitiers qui risqueraient de produire beaucoup de bois au détriment des fruits en cas de fertilisation excessive.

Plantation

Période de plantation :

La majorité de ces plants de fruitiers vous sont fournis en racines nues. Cela signifie que vous pouvez les acheter et les planter entre le 15 novembre et la fin mars, au cours de leur période de dormance. Entre le moment de l'achat et celui de la plantation, veillez à protéger les racines nues des courants d'air et du dessèchement en les mettant en jauge. En cas de grands froids n'hésitez pas à décaler la date de plantation afin de ne pas planter dans un sol gelé.

Préparation du plant :

Habiller votre arbre avant de le planter. Cela consiste à tailler les racines ayant pu sécher(conserver un maximum de chevelu) et réduire la longueur des branches afin de faciliter la reprise (sauf sur les arbres à noyaux où quelques branches pourront être supprimées entièrement).

Plantation :

Le pralinage des racines est surtout conseillé lors de la plantation en fin d'hiver et au printemps afin d'optimiser le reprise de vos plants. Lors de la plantation, maintenez le point de greffe au dessus du niveau du sol, tassez et formez une cuvette autour du tronc pour faciliter l'arrosage.

Tuteurage et palissage

Dans le cas des arbres sur tige, installez un tuteur en parallèle à la tige. Le tuteur devra être enterré de 50cm dans le sol et remonter jusqu'au niveau de la tête. Attachez le à l'aide d'un lien extensible de préférence en plastique pour ne pas abimer votre arbre. Ce lien sera délié au fur et à mesure de la croissance de votre arbre.

Les plantes à palisser seront plantées de manière à pouvoir palisser les branches sur leur support. Dans le cas d'un mur prévoyez 25cm entre le plant et le mur.

L'entretien de vos fruitiers

La fertilisation

Des apports azotés avant la floraison et à la formation des fruits contribuent à réduire le phénomène de coulure des fleurs et la chute des fruits. Les apports en acide phosphorique et potasse se feront après la récolte ou à l'automne par enfouissement.

Le niveau de pH du sol joue un rôle important dans la nutrition de vos arbres. Ainsi les fruitiers, en général, préfèrent les sols dont le pH avoisine 6.6, hormis les myryilles qui préfèrent les sols acides (pH 4.5 - 5). En cas de sols trop acides pratiquez un chaulage.

Pour vous simplifiez les choses nous vous proposons au choix :

  • des engrais organo-minéral, complétés par des apports de chaux magnésiennes
  • des amendements organiques de type Lithoveg (fiche technique disponible à l'accueil de la pépinière)
  • des engrais biologiques phosphatiques et potassiques

Dans tous les cas ces apports seront réalisés au pied de l'arbre selon un cercle d'un diamètre inférieur à l'envergure des branches les plus longues, au cours des mois de mars, mai et/ou septembre.

Les traitements phytosanitaires

Les traitements d'automne et d'hiver :
  • Avant et pendant la chute des feuilles, appliquez un produit biologique de type Bouillie bordelaise contre les maladies fongiques. Ce produit peut également être appliqué au moment de la taille ou à chaque fois que des lésions sont créées sur l'arbre (ex grêle).
  • Pour supprimer les formes hivernantes d'insectes logés sur ou sous l'écorce, utilisez un traitement de fin d'hiver à base d'huile parafinique et de malathion.
  • Pour tuer les mousses et les lichens sur les fruitiers caduques, traitez au cours de l'arrêt complet de végétation avec un produit du type anti-mousse et lichen, spécifique tronc d'arbre.
  • L'application de chaux au pinceau suivi d'un brossage sur le tronc et les branches principales peut avoir une action fongique et insecticide.
Les traitements de printemps et d'été
  • Traiter seulement si nécessaire
  • Contre les maladies, nous vous conseillons le dithane Duo
  • Contre les insectes, alternez 2 matières actives pour éviter les effets d'accoutumance. Observation : En période de floraison, n'utilisez par de produits néfastes pour les insectes pollinisateurs.

La taille

Pourquoi tailler ?

La taille a pour objectif :

  • de former votre arbre et de supprimer les branches gênantes. Cette taille est particulièrement importante sur les jeunes sujets et ceux palissés.
  • assainir en supprimant les rameaux morts, malades...
  • aérer afin de faire pénétrer l'air et la lumière au profit du développement de vos fruits
  • supprimer les aléas de fructification et augmenter le calibre des fruits
  • ré-équilibrer son volume racinaire avec son espace foliaire aérien. On constitue ainsi un véritable réservoir de sève, faisant tampon à des périodes de mauvaises alimentation dues à différents facteurs (climatiques...). Cela permet à la plante d'être plus résistante aux attaques d'insectes et aux maladies.
Quand tailler ?

Les arbres à noyaux pourront être taillés en mai pour les jeunes arbres et en août pour les plus âgés. Les arbres à pépins préfèreront une taille en mars et/ou en juin. La taille de juin étant celle permettant la meilleure fructification. Les petits fruits seront taillés après leur récolte.

Quelles sont les conditions de réussite ? La taille ne doit pas être un massacre, ni une torture pour la plante. Pour cela quelques règles simples :

  • Une plante de grande taille ne pouvant pas devenir une plante naine par les opérations de taille, respectez, pour les arbres fruitiers nains, le porte greffe servant de régulateur de sève.
  • Choisir le bon outil pour une coupe franche qui permettra une bonne cicatrisation (le sécateur à enclume est à bannir). Demandez conseils en pépinière.
  • Pulvérisation d'un produit jouant un rôle d'antiseptique avant et/ou juste après la taille (les deux si la plante est malade)
  • Désinfecter vos outils de coupe avant et après la taille
  • Curetage ou taille d'une branche malade,mettre un cicatrisant ayant une action systémique.

Pour plus d'information vous pouvez vous procurer le guide de la taille disponible en vente par correspondance suivre le lien ci-après : .

La conservation

Les pommes, poires, citrons et noix se conservent bien en atmosphère fraiche (5°C), obscure, aérée et légèrement humide. Les fruits sont entreposés sur des clayettes. Il est conseillé de stocker vos pommes à l'envers (pédoncule vers le bas) et vos poires à l'endroit (pédoncule vers le haut)

La congélation est un mode de conservation particulièrement recommandé sur les petits fruits. Les fruits plus grossiers seront coupés en morceaux pour faciliter leur congélation. Entier, en coulis ou en compote, ils se conserveront jusqu'à ce que vous en ayez l'utilité.

Les conserves et sirop requièrent l'utilisation d'un stérilisateur, mais vous permettent de conserver des fruits à noyaux tels que les cerises, pêches... dans un sirop. Prêt à l'emploi et de conservation longue, cette technique demeure pratique.

Les fruitiers à la loupe

Les petits fruits

casseille
Les casseilles

Hybride de cassis et groseiller à maquereau, dénué d'épine, produisant de gros grains sans pépin violet clair, en juin juillet.

Les cassis

Plantes de soleil à mi-ombre, devant être protégés des gels printaniers.
Variété conseillée : 'Noir de Bourgogne', Géant de Boskoop', 'Black Down'

fraise-divers
Les fraises

Petit fruit herbacé pouvant être cultivé sur bâche tissée afin de simplifier les opérations de désherbage.
Variété non remontante conseillée : 'Gariguette' Variété remontante : 'Rabunda', 'Nova Gento,'Mara des bois' Variété des bois : 'Reine des vallées'

Framboisier
Les framboises

Fruitiers appréciant les espaces abrités, ensoleillés à mi-ombre. L'installation d'une barrière de racine peut limiter leur prolifération.
Variété conseillée 'Zeva'

Les groseilles à grappes

Fruitiers de soleil à mi-ombre.
Variété conseillée : 'Gloire des sablons (rose), 'Junifer' (rouge), 'Jonkheer Van Tets' (rouge, 'Versaillaise Blanche' (blanche)

Groseiller maquereaux rouge
Les groseilles à maquereaux

Fruitier appréciant les espaces ombragés par temps chauds.
Variété conseillée : 'Hinnonmaki rod' , 'Hinnonmaki gul'

Myrtille
Les myrtilles

Plante de sol acide, frais, drainant et d'exposition ensoleillée à mi-ombre. Plante présentant un fort intérêt ornemental. La fécondation croisée améliore la fructification.
Variété conseillée : 'Brigitta Blue', 'Atlantic'

Pour plus d'informations sur les différentes variétés de fruitiers,
n'hésitez pas à consulter nos fiches boutique

>> consulter la gamme fruitiers

 

Les lianes

Mure
Les mures

Plante grimpante vigoureuse à palisser. Produisent de gros fruits parfumés. Certaines variétés sont sans épines.
Variété recommandée : 'Black Satin'

ACTINIDIA femelle
Le kiwi

Le kiwi (actinidia) est la plante dioïque par excellence, ainsi prévoyez d'implanter un plant mâle pour 1 à 5 plants femelles. Réservez lui également un emplacement ensoleillé et protégé.
Variété conseillée : 'Hayward'

Raisin
Le raisin

Cette liane s'accommodera d'un sol moyennement fertile, bien drainée et requière une exposition chaude, ensoleillés et abritée. Préférez dans nos régions des variétés à fructification précoce.
Variétés conseillées : 'Cardinal', 'Chasselas doré de Fontainebleau', 'Perle de Csaba', 'Muscat de Hambourg' Les variété Ampélia certifiée INRA, ont l'intérêt d'être résistantes aux maladies.

Pour plus d'informations sur les différentes variétés de fruitiers,
n'hésitez pas à consulter nos fiches boutique

>> consulter la gamme fruitiers

 

Les arbres fruitiers

ABRICOT Pêche de Nancy
Les abricots

Fruitier nécessitant une exposition chaude, abritée et bien drainante. Adosser à un mur exposé au sud optimiserez votre récolte. Toutes les variétés sont autofertiles.
Variétés conseillées : 'Bergeron', 'Précoce de Saumur'

Brugnon Nectared 6
Les brugnons et nectarines

Fruitier nécessitant une exposition chaude, abritée et bien drainante. Adosser à un mur exposé au soleil vous optimiserez votre récolte.
Variétés conseillées : 'Morton', 'Nectared 6',

cerisier reine hortense
Les cerises

Fruitier de grand développement. La plupart des variétés se pollinisent elles même, la fructification peut cependant être améliorée par le croisement de 2 variétés.
Variétés conseillées : bigarreau 'Hatif de Burlat', 'Coeur de Pigeon', 'Van', 'Marmotte', Napoléon'...

Coing
Les coings

Fruitier de grand développement pour sol frais, fertile, peu calcaire.
Variété conseillée : 'Champion'

figue
Les Figues

A planter à l'abri des vents froids, en sol léger et perméable. Dans nos régions, n'hésitez par à les palisser contre un mur au sud. Il existe des variétés dont les fruits sont violets ou verts.

Néflier m
Les nèfles

Arbre fruitier très riche en vitamines et d'intérêt ornemental. Ses fruits se consomment blets. Ramassez les à la fin de l'automne, puis conservez les 6 à 8 semaines dans votre fruitier.

pecher reine des vergers
Les pêches

Fruitier nécessitant une exposition chaude, abritée et bien drainante. Adosser à un mur exposé au sud, vous optimiserez votre récolte.
Variétés conseillées : 'Amsden', 'Dixired', 'Grosse mignonne', 'Reine des verger'...

Poire Duchesse dAngoulême
Les poiriers

Les poiriers n'étant pas totalement autofertiles, choisissez au minimum 2 variété capables de se polliniser. Fruitiers se prêtant facilement à une culture en espalier et donc au petit jardin.
Variétés pollinisatrices et conseillées : 'William', 'Conférence', 'Beurré Hardy', 'Doyenné du Comice' Variété à cuire : 'Curé', 'Louise Bonne Avranche'

Les pommiers

Très présent dans nos jardins, le pommier offre un grand choix de variété, dont l'échelonnement de la production va de mi- juillet à fin janvier. Fréquemment utilisé sous forme palissée, ils s'adaptent bien aux petits jardins.
Variétés pollinisatrice : 'Reine des reinettes', 'Golden Delicious.
Variétés régionales résistantes : 'Reinette d'Armorique', 'Amour', 'drap d'Or'
Variétés conseillées : 'Granny Smith', 'Reinette grise du Canada', 'Belle de Boskoop', 'Idared', 'Melrose', 'Jonagold' Variété à cidre : 'Bedan', 'Frequin'

PRUNIER 'Reine Claude d'Oullins'
Les pruniers

Fruitier rustique dont la fécondation de certaines variétés nécessite la présence de plants pollinisateurs.
Variété devant être pollinisée : 'Reine Claude dorée', 'Reine Claude d'Oullins', 'Reine Claude Violette'
Variété pollinisatrice : 'Mirabelle de Nancy'
Variété autofertile : 'Quetsche d'Alsace', 'Belle de Louvin', 'Mirabelle de Nancy', 'Ste Catherine'

Pour plus d'informations sur les différentes variétés de fruitiers,
n'hésitez pas à consulter nos fiches boutique

>> consulter la gamme fruitiers

 

Les fruits secs

AMANDIER
Les amandes

Fruitiers nécessitant une exposition chaude, abritée et bien drainante. Adossé à un mur exposé au sud, vous optimiserez votre récolte.

Chataigne Doré de Lyon
Les châtaignes

Arbres de grandes envergures pouvant être installés en haie champêtre. Préférez une plantation en sol drainant, la plantation sur talus est conseillée dans nos régions.
Variétés conseillées : 'Dorée de Lyon', 'Marron de Redon'

NOISETTE Merveille de Bowiller
Les noisettes

Grand arbuste de haie champêtre, souvent cultivé en touffe. Au delà des variétés à gros fruits n'hésitez pas à planter le noisetier pourpre aussi décoratif que productif. Variété conseillée : 'Longue d'Espagne', 'Merveille de Bowiller'...

noix
Les noix

Arbre de grand développement préférant les sols profonds.
Variétés conseillées : 'Franquette', 'Mayette'

Pour plus d'informations sur les différentes variétés de fruitiers,
n'hésitez pas à consulter nos fiches boutique

>> consulter la gamme fruitiers

 

Haut de page

© 2015 © Jean Huchet Pépinières  |  « Les Creulais » - 35370 Gennes-sur-Seiche

  |  Propulsé par e-majine

  |  Conception : Startup communication : Création de site internet Fougeres