Réussir sa plantation

Gilles Colinet

vendredi 24 octobre 2014

Comment réussir sa plantation et poser un tuteur correctement ?

Découvrez tous nos conseils et astuces pour bien planter, choisir et installer son tuteur, pour avoir une plantation parfaite !


Largeur et profondeur du trou de plantation

Le trou pour la plantation doit être plus large que profond. Par exemple :

  • pour un rosier, 30 cm de profondeur sont suffisant.
  • pour un arbuste de 1,5 m à 2 m de hauteur, prévoir 35 à 40 cm de profondeur sur 80 cm et plus de large.
  • Pour un arbre tige, 60 à 80 cm de profondeur sur 1,5 m de largeur.

Faut il enlever le filet ou le panier autour de la motte ?

Le filet entourant la motte des plantes devra être laissé s'il est en textile (dégradable). Dans le cas contraire il faut l'enlever en procédant comme suit :

  • couper le fond du filet une fois que la plante est installée dans le trou
  • terminer de le couper et de l'enlever en toute sécurité

Certains paniers sont auto-déchirants et peuvent donc rester dans le sol. La pression des racines suffira à casser les mailles. Pour les autres, il est nécessaire de couper les mailles de part et d'autre. Pour les mottes grillagées, desserrez seulement le grillage au niveau du collet de la plante, celui ci étant dégradable.

Taille des branches et des racines au moment de la plantation

A réception de la plante, procédez pour certaines plantes à "l'habillage" de la partie aérienne et racinaire. Cela consiste à diminuer le nombre de branches et à tailler celles qui restent pour limiter l'évapo-transpiration. Lors de l'achat de plantes en racines nues il est également nécessaire de "rafraîchir" les racines (couper les extrémités et supprimer les racines cassées).

Pour les plantes en conteneurs dont les racines sont très serrées et ont tourné à l'intérieur du pot, il faudra donner 3 ou 4 coups de serpette de haut en bas sur 1 à 2 cm de profondeur (nécessaire sur plantes de terre de bruyère : rhododendrons, azalées, bruyères...). Ne jamais casser la motte ou dégager trop fortement les racines comme nous l'entendons parfois.

Couper les racines à la plantation

Arrosage de la plante

Il est conseillé d'arroser le jour de la plantation et de tasser correctement afin que la terre en place adhère correctement aux racines ou à la motte de vos jeunes plantations

Comment choisir et installer un tuteur ?

Choix du matériel de tuteurage

Avant de réaliser la plantation, il vous faut choisir un tuteur de dimension suffisante pour qu'une extrémité passe à l'intérieur de la tête de l'arbre et que l'autre s'enterre de 50cm. Pour attacher le tronc de l'arbre au tuteur, choisissez un lien spécial ou des attaches souples. N'utiliser pas de ficelles qui n'évoluent pas avec le développement de l'arbre.

Installation du tuteur

Dans le cas de la plantation d'un arbre en motte ou en conteneur, nous préférerons installer le tuteur de biais, en bipode ou tripode, afin de ne pas traverser de manière aléatoire la motte au risque de casser une des racines principales. Pour les arbres à racines nues, vous pourrez installer le tuteur au fond du trou, au travers les racines en veillant à ne pas les casser. Le tuteur est alors parallèle au tronc.

Tuteurage bipode

Les différentes techniques de tuteurage sont en exposition permanente aux pépinières Huchet, n'hésitez pas à venir nous voir pour les observer.

Exemple sur l'illustration : tuteurage pipode.

Comment tuteurer un rosier tige ou une autre petite tige ?

Ce type de petit arbre est destiné à être tuteuré tout au long de sa vie. Pour cela nous vous conseillons l'installation d'un tuteur en acier dont la durée de vie n'est pas limitée et qui esthétiquement s'intégrera mieux qu'un tuteur en sapin. Selon la hauteur de votre tige, les pépinières vous proposent :

  • tuteurs acier Diam.16 longueur :1.70m (conseillé pour les rosiers tige 90/120)
  • tuteurs acier Diam.20 longueur : 2.30m (conseillé pour les rosiers tige pleureur 160/180)

Partager cet article

Twitter Facebook Google + Pinterest

A propos de l'auteur

Gilles-Collinet

Gilles Colinet

Ingénieur agronome et repreneur des pépinières Jean Huchet depuis une dizaine d'années, Gilles COLINET dirige l'une des principales pépinières de l'Ouest. Avec son équipe il est à la recherche permanente de nouvelles variétés pour proposer l'une des plus importantes gammes du marché (3000 variétés !) à tous les stades de développement : du jeune plant au gros sujet centenaire.

Ça pourrait aussi vous intéresser

  • En savoir plus

    Que planter en Novembre
    Le mercredi 30 août 2017

    Que planter à partir de Novembre...

    Pendant l'hiver un grand nombre de plantes peuvent agrémenter votre jardin : les...

  • En savoir plus

    verger
    Le mardi 28 juin 2016

    Arbres fruitiers : bien les choisir...

    Depuis quelques années, on assiste à une montée en puissance de la...

  • En savoir plus

    Préparer son terrain pour une pelouse parfaite
    Le vendredi 20 mai 2016

    Comment préparer votre terrain pour...

    Planter sa pelouse n'est pas très difficile en soi, c'est toute la...