Le-poirier-plantation-entretien-et-recette

Gilles Colinet

vendredi 30 juillet 2021

Le poirier : plantation, entretien et recette

Le poirier est un arbre fruitier très apprécié pour ses fruits, les poires, qui annoncent l’arrivée de l’automne. Les poiriers font partie des arbres fruitiers les plus cultivés en France, du fait de leur grande capacité d’adaptation à de nombreuses régions.


La plantation du poirier

L’emplacement pour le poirier

Le poirier s’accommode de presque tous les terrains, à l’exception des sols très calcaires. Ceux-ci peuvent entraîner le jaunissement (appelé la chlorose) du feuillage, un amendement sera donc nécessaire.

Concernant son exposition, le poirier redoute les vents violents et la sécheresse, il sera donc à l’aise en situation abritée.

La plantation du poirier se fait idéalement en automne ou en début d’hiver, en dehors des périodes de neige et de gelées, ainsi que de pluies trop abondantes. La plupart des poiriers ont besoin d’une variété pollinisatrice pour produire des fruits. 

Comment planter le poirier ?

  • Creusez un trou de 60 à 80 cm de diamètre et de profondeur, la terre autour de la motte du poirier doit être meuble pour favoriser l’enracinement.
  • Labourez au fond du trou et ajoutez de l’engrais organique. Vous pouvez également ajouter de la terre de jardin ou un amendement si la terre originelle est de mauvaise qualité.
  • Coupez les extrémités des racines et placez un tuteur ou un système de palissage pour les palmettes. 
  • Installez l’arbre de façon à ce que le collet (ce bourrelet à la jonction de la racine et du tronc) soit au niveau du sol
  • Comblez le trou avec de la terre éventuellement amendée puis tassez tout autour du pied de l’arbre en formant une cuvette.
  • Arrosez abondamment (environ 15 à 20 L d’eau) pour que les racines et la terre entrent bien en contact. 
  • Effectuez une taille des rameaux à environ 20-30 cm de longueur, au-dessus d’un bourgeon vers l’extérieur de la ramure. Conservez entre 3 et 5 branches.
Le-poirier-plantation-entretien

Observez une distance de 3 à 4 mètres entre les poiriers, sauf pour les palissés : une distance de 80 cm ou 1 mètre suffit.

La taille et l’entretien du poirier 

Ne taillez pas votre poirier durant l’année qui suit la plantation. Après cette première année, effectuez vos tailles pendant le repos végétatif du poirier, en hiver hors période de gel.

Taillez les nouveaux rameaux ayant poussé pendant l’été afin de faire ramifier les branches principales. Coupez les branches qui se croisent dans la ramure, les branches mortes et les trop longues : le port doit être régulier et aéré.

En fin d’hiver, lorsque les végétaux se réveillent, vous pouvez effectuer un traitement du poirier suivi d’un apport d’engrais spécial arbres fruitiers.

Pour éviter la survenue de maladies qui pourraient porter préjudice à la récolte des fruits, effectuez un traitement préventif de bouillie bordelaise après la floraison.

En automne, effectuez un apport de fumure organique pour préserver la fertilité du sol.

Le-poirier-recette-tarte-amandine-poire-chocolat

Recette de la tarte amandine poire-chocolat

La tarte amandine poire-chocolat est un incontournable des desserts ! Elle rappelle l’automne, la chute des feuilles et des fruits. C’est la recette idéale pour déguster sa récolte de poire, accompagnée de chocolat et d’une pâte à tarte aux amandes.

Pour une pâte sucrée 

  • 210 grammes de farine
  • 125 grammes de beurre demi-sel
  • 35 grammes de sucre glace
  • 25 grammes de poudre de noisette
  • 1 oeuf

Pour la crème d’amande et chocolat

  • 80 grammes de chocolat noir
  • 80 grammes de beurre demi-sel
  • 70 grammes de cassonade
  • 100 grammes de poudre d’amande
  • 2 œufs
  • 2 ou 3 poires
  • Quelques amandes effilées

Préparation de la pâte

  • Mettez la farine, le beurre, le sucre et la poudre de noisette dans un saladier et mélangez jusqu’à obtention d’un sablage homogène.
  • Ajoutez l'œuf et mélangez à nouveau pour obtenir une pâte homogène.
  • Étalez la pâte dans votre moule à tarte, piquez le fond avec une fourchette et protégez votre pâte avec une feuille de papier sulfurisé. Pour maintenir le papier, ajoutez une chaîne de fond de tarte, des billes de cuisson ou encore des lentilles ou des haricots. 
  • Faites cuire à blanc votre pâte à tarte à 180°C, surveillez la cuisson de la pâte en vérifiant les bords du moule. Quand la pâte est légèrement dorée, retirez-la du four. 
  • Épluchez et coupez les poires en quartiers. 

Préparation de la crème d’amande et chocolat

  • Faites fondre le beurre et le chocolat ensemble
  • Ajoutez ensuite la poudre d’amande et la cassonade et mélangez quelques instants avant d’ajouter les 2 oeufs
  • Versez la crème au fond de la tarte puis ajoutez-y les poires. Parsemez ensuite les amandes effilées. 
  • Mettez votre tarte au four à 175°C pendant 45 minutes. Quand la pâte est bien dorée, vous pouvez la retirer du four.

Laissez tiédir et dégustez !

Partager cet article

Twitter Facebook Pinterest

A propos de l'auteur

Gilles Colinet

Ingénieur agronome et repreneur des pépinières Jean Huchet depuis une dizaine d'années, Gilles COLINET dirige l'une des principales pépinières de l'Ouest. Avec son équipe il est à la recherche permanente de nouvelles variétés pour proposer l'une des plus importantes gammes du marché (3000 variétés !) à tous les stades de développement : du jeune plant au gros sujet centenaire.

Ça pourrait aussi vous intéresser

  • En savoir plus

    prunes
    Le lundi 21 décembre 2020

    Planter le prunier : entretien,...

    Peu exigeant et s'accommodant à tous les climats, le prunier est un arbre fruitier qui...

  • En savoir plus

    abricotier
    Le lundi 14 septembre 2020

    Abricotier : conseils d’entretien,...

    L’abricotier est un arbre fruitier résistant et facile d’entretien. Sa...

  • En savoir plus

    terre sèche sécheresse
    Le dimanche 19 mai 2019

    Connaître les plantes qui résistent...

    Nous attendons tous avec impatience l'arrivée de l'été pour voir nos...